more from
Duprince

Bonsoir shérif

by Keith Kouna

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $8 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Bonsoir shérif via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Bonsoir shérif via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 12 days
    Purchasable with gift card

      $13.99 CAD or more 

     

1.
Ding dang dong
2.
Shérif 02:09
Mon père est pays Ma mère est patrie Mon père est drapeau Ma mère est chaos Mon père est profit Ma mère est crédit Mon père est maraud Ma mère est maquereau Mon père est pourri Ma mère est mépris Mon père est barreaux Ma mère est cachot Mon père est tuerie Ma mère est boucherie Mes vieux sont tarés Et moi j’vais pas voter « Mal élevé! » Bonsoir Shérif J’ai tous mes papiers J’suis fils d’enculés Tu peux vérifier Mon père est macho Ma mère est facho Mon père est travail Ma mère est bétail Mon père est off-shore Ma mère est d’accord Mon père est racisme Ma mère injustice Mon père est torture Ma mère est clôture Mon père est victoire Ma mère est fanfare Mon père est guerrier Ma mère est armée Mes vieux sont tarés Et moi j’vais pas voter « Mal élevé! » Bonsoir Shérif J’ai tous mes papiers J’suis fils d’enculés Tu peux vérifier Tu sers le pouvoir Tu dois le savoir
3.
Vaches 04:29
Voilà la foire À la haine à gogo Voilà les chiens de race Et leur numéro Voilà les marches Et les hymnes nationaux Voilà le carnaval Des animaux Voilà les charognes Et les mouches à merde Voilà les hordes de chacals Et les hyènes Voilà les rangs d’asticots En manque d’amour Voilà les svastikas Et les vautours Voilà les cagoules La cavalcade Bonnets blancs Et blancs bonnets À la parade Voilà les chasseurs de taches De mélanine Voilà les têtes lavables À la machine Voilà les aras aryens À leurs micros Voilà les samaritains Du populo Voilà le cirque caucasien Qui déboule Voilà les bons citoyens Dans la foule Voilà les vaches Et toute la ménagerie Voilà les cracheurs de feu Les hommes-canon Voilà les gladiateurs Et les faucons Voilà les rois d’la bagarre En char d’assaut Voilà les boîtes à cigares Et les héros Voilà la meute en fureur De vrais colons Voilà les purs défenseurs De la nation Voilà les barbares de souche Et les gourous Voilà les loups qui hurlent Au loup-garou Voilà les molosses Et les durs à cuire Voilà les buffles en colère Et les gorilles Voilà les rebelles Pour l’ordre établi Voilà les fauves victimes Et les bullys Voilà les stands à patates Et les loteries Voilà la camelote Et les friandises Voilà les marchands de sable Et les autruches Voilà les bons citoyens Dans la ruche Voilà les vaches Et toute la ménagerie Voilà les pétards Et les feux d’artifice Voilà les ânes acrobates Et les sophistes Voilà les réacs Sur tous les réseaux Voilà les clowns Les jongleurs Les blaireaux Voilà les big shots En chars allégoriques Voilà les boss de bécosse Et les sous-bites Voilà les rectums en chefs Les chameaux Voilà les lèche-culs Et tous les fayots Voilà les manèges Et les mines personnelles Voilà les places en première Dans le carrousel Voilà les rapaces Et les grands bourgeois Voilà la grande roue Des fils à papa Voilà les chialeurs de taxes Au centre d’achat Voilà les coqs en pâte Dans leur sofa Voilà les gérants d’estrade En caleçon Voilà les bons citoyens Dans leur salon Voilà les vaches Et toute la ménagerie
4.
Poupée 03:29 video
T’as le Rimmel Et t’as la griffe T’as le chic T’as l’insolence Et t’as la frime avec T’as les caprices Et t’as le prix T’as le style T’as la classe C’est ça Et t’as l’estime avec T’as tes quartiers Dans la ouate T’as la beauté Ça t’épate T’as les nénés T’as les pattes Tu vas t’aimer Dans les boîtes T’as les regards Et t’as la piste T’as le cul T’as la chance Mais t’as du sang Sur tes blue jeans Poupée mode Poupée margarine Poupée fatale Poupée futile Poupée parade Poupée Paris Poupée fringues Poupée frange Poupée Barbie Poupée fadasse Poupée graphique Poupée lisse Poupée plante Poupée plastique Poupée tendances Poupée boutiques Poupée bling Poupée glam Poupée platine Oh oui de poupée magazines Oh oui de poupée magazines T’as les ficelles Et t’as le pif T’as le risque T’as l’arrogance Et t’as le fric avec T’as la machine Et t’as la team T’as les thèmes T’as la crise C’est ça Et les appuis avec T’as la finance T’as la fuite T’as la triche Et t’as la tchatche T’as l’appétit T’as la tarte T’as les lobbys T’as les cartes T’as la confiance Et t’as l’habit T’as la gueule T’as la chance Mais t’as du sang Sur ta chemise Poupée sale Poupée politique Poupée requin Poupée rapine Poupée palace Poupée smoking Poupée inc Poupée banques Poupée bandit Poupée carnages Poupée mobile Poupée bombes Poupée frappes Poupée barils Poupée malade Poupée Marine Poupée triste Poupée Trump Poupée fasciste Oh oui de poupée parasite Oh oui de poupée parasite T’as le Coran Et t’as la Bible T’as la laisse T’as la Torah Et t’as la bride avec T’as Mahomet Et t’as Moïse T’as le Christ T’as la foi C’est ça Et t’as le crime avec T’as tes armes Tes canons tes gaz tes fusils T’as tes grenades T’as tes martyrs Tes avions tes tanks tes navires T’as tes soldats T’as tes tueries Attends t’as aussi tes suicides Tes idées tes murs tes lubies T’as tes slogans T’as ta patrie Mais t’as du sang plein la poitrine Oui t’as du sang plein la poitrine Poupée froide Poupée carabine Poupée GI Poupée djihadiste Poupée bidasse Poupée saucisse Poupée cible Poupée viande Poupée docile Et puis moi Poupée paranoïaque
5.
Congo 05:54
Zizanie de bises Et de tignasses À paparazzi Tu te frottes À toutes les glaces En mouillant les lentilles Tartare Sous les flashs J’suis un saumon à chaussures Qui se sauve au fond du bocal En sniffant du mercure Tu joues de la poitrine Et des cuisses Dans les canapés Tu te roules dans la farine En attendant le blé Rorschach Chasse-taches J’suis un garagiste serbe Qui s’enfonce dans ton plumard En gerbant sur la couette Fouille Barbelés de bites Et de cervelles Dans le bal en rut Qui crépitent sous le soleil En attendant la chute Corniche Cache-cache J’suis un pédé à Raqqa Qui te cherche dans la lucarne En tombant du toit Avec mes bottines Et mes marques J’ai toutou d’un caniche Qui parade dans les dédales De tes rêves d’actrice Lassie Cinéma J’suis un cabot chez les Lynch Ej egnor nom so Te ej evab Ne tnavêr à am ehcin Fouille-moi encore Les supplices Roulent des pelles Au fond de la mine Et les fusillades ne cessent Qu’au dernier centime Tantale Mise à sac J’suis un kid à Kinshasa Qui s’amuse dans la ruelle Avec les soldats Socio-pathétique Je peste dans ce safari À travers ta faune Et ses fauves En cherchant la sortie Casse-pipe Cul-de-sac J’suis un négro d’Amérique Qui s’emmerde sur le trottoir En attendant les flics Fouille-moi encore Ghetto climatique Et les képis dans la gazoline Pompent la mélasse Et l’élastique À la carabine Marmite Bac à sable J’suis un caleçon militaire Qui se souille ou qui se déploie En creusant les frontières J’entends les hélices Les pales Des horodateurs Les conversations polygames À toutes les liqueurs Badtrip Gueule de bois J’suis un hippie fataliste Qui ferme le bar avec Bouddha En causant suicide
6.
Pays 05:39
Des cailloux Des sabots Des cirages Des bottines Des manteaux Des maillots Des nomades Des racines Des bâtards Des boulets Des bisons Des bassines Des Jean-Guy Des quidams Des caveaux Des radis Des cortèges Des croquettes Des chameaux Des caniches Des panaches Des trophées Des médailles Des équipes Des mallettes Des malins Des cravates Des chemises Des magnats Des magots Des cigares Des rubis Pays Des cavernes Des silex Des sillons Des fossiles Des charriots Des carrosses Des fusées Des caddies Des chantiers Des marteaux Des grillades Des agneaux Des rabbins Des curés Des imams Des brebis Des insectes Des moutardes Des poisons Des narines Des bureaux Des bureaux Des bureaux Des sardines Des palais Des palaces Des bidons Des taudis Des Babel Des gratte-ciels Des trottoirs Des fourmis Pays Des bizarres Des pratiques Des musclés Des naïfs Des pachas Des clochards Des marchands Des comiques Des colis Des suspects Des cadeaux Des surprises Des reliques Des musées Des batailles Des oublis Des grizzlys Des métros Des boulevards Des collines Des mixettes Des frigos Des silos Des famines Des pelouses Des cottages Des enclos Des lessives Des regrets Des névroses Des pilules Des paniques Pays Des limaces Des cadavres Des silences Des complices Des barbares Des charniers Des vieillards Des gamines Des bourreaux Des bazars Des entrées Des sorties Des égouts Des égos Des miroirs Des nombrils Des rations Des ordures Des bouchons Des trafics Des glaciers Des fournaises Des bagnoles Des usines Des caillots Des artères Des ardoises Des profits Des sauvages Des vainqueurs Des esclaves Des soumis Des blizzards Des déserts Des boulons Des machines Des menottes Des matraques Des véreux Des vermines Des pillages Des carnages Des bagages Des valises Des tyrans Des histoires Des prisons Des empires Des colons Des jambons Des cas lourds Des caries Des cancers Des cratères Des cerveaux Des faillites Des idées Des systèmes Des raisons Des sottises Des suffrages Des salades Des discours Des conneries Pays
7.
Doubidou 03:02
Doux bidous bidous On en est fou On se flingue On s’arme On tue Et on crève Pour tous ces doux bidous On s’élève On crâne On crosse Et on baise Pour tous ces doux bidous On écrase On frappe On tasse Et on saigne Pour tous ces doux bidous On s’éreinte On court On s’use Et on perd Doux bidous bidous On en est fou On attend On trime On peine Et on sert Pour tous ces doux bidous On se plie On supplie On accepte tout Pour tous ces doux bidous On encaisse On essuie On mange des coups Pour tous ces doux bidous On s’abaisse On rampe On marche à genoux Doux bidous bidous On en est fou On suce On lèche On flatte On fait tout Pour tous ces doux bidous On voit rien On dit rien Et on devient sourd Pour tous ces doux bidous On produit On engraisse Et on devient mou Pour tous ces doux bidous On se case On s’écrase On compte ses sous Et tous ses doux bidous
8.
Marie 02:53
Marie sort dans la nuit Elle court dans le village Entre les incendies Et les corps sans visage Et elle entend des cris Des pleurs et des combats On leur avait bien dit Ça ira ça ira Marie court dans la nuit Elle se fond dans le noir En cherchant des amis Des parents Des regards Entre les incendies Les morts et les gravats On leur avait bien dit Ça ira ça ira Les humains c’est de la merde Ça dit ci Ça dit ça Ça dit quoi?.. Cache-toi Marie Jusqu’à l’aube Cache-toi Marie C’est pas ta faute Cache-toi Marie Tu partiras Cache-toi Marie Loin de tout ça Ça ira ça ira Marie court dans la nuit Elle s’enfuit dans les bois Dans la neige et la pluie Comme une bête aux abois Elle se cherche un abri Elle a peur elle a froid On leur avait bien dit Ça ira ça ira Les humains c’est de la merde Ça dit ci Ça dit ça Ça dit quoi?.. Cache-toi Marie…
9.
Madame 01:59
Quitter la galère En radeau de peine Cela va être beau Cela va être beau madame S’échouer sur des côtes Déchet de la mer Cela va être beau Cela va être beau madame Rencontrer la haine En fuyant l’enfer Cela va être beau Cela va être beau madame Défendre sa peau Traîner ses frontières Cela va être beau Cela va être beau madame Quêter sa pitance Et s’excuser d’être Cela va être beau Cela va être beau madame Bouffer sa fierté Ronger sa misère Cela va être beau Cela va être beau madame Reprendre à zéro Trouver des repères Cela va être beau Cela va être beau madame Avec de la chance Un boulot de merde Cela va être beau Cela va être beau madame Rêver à chez-soi Jusqu’au cimetière Cela va être beau Cela va être beau madame Mourir chez les pauvres En terre étrangère Cela va être beau Cela va être beau madame Ou rester dans sa fosse En priant que ça cesse Que cela va être beau Que cela va être beau madame
10.
Berceuse 04:48
À la fin du monde Au silence des âges Il n’y aura qu’une montre Sur le carrelage Elle tournera sa langue Et roulera des aiguilles Les pupilles absentes Et les deux pieds dans le vide Au milieu des décombres Et des restes anonymes Où ronronnent les ondes Dans les ténèbres tranquilles Les grillons atomiques Et les cigales hertziennes Chantant l’Apocalypse Dans le Jardin D’Eden Entre les somnifères Et l’envie de tout détruire Les orgasmes et la bière Et les hormones en délire Les instincts qui s’évadent Comme des animaux Ou qui rasent les vagues Et courbent courbent le dos Plouf les sirènes Et pouffes à magazines Aux lèvres en meringue À la sortie de l’usine Minets et écolières Étendus dans le sable À la morgue à la mer À la guerre ou à la plage Graisse la manivelle Et le manège à bobines Qui repasse les chaînes Et les mêmes chemises L’horizon rend les armes Et accepte l’inutile Le cul dressé dans l’espace Et la langue dans la flaque d’huile En caressant ses jouets En écoutant ses machines En achetant sa paix Et en pensant être libre Et passent les hirondelles Perdues dans le firmament Qui vont et vont et viennent En attendant le beau temps Entre les prières Et le chant des garagistes Les parfums de civières Et les valets de service Princes et coqs-à-ciel Aux parades d’émeraude Bâfrent le banquet du soleil Et crachent les restes dans l’auge En attendant l’enfer Et les nains du paradis Les trompettes dernières Et les cavaliers de la nuit Le Christ et Lucifer Se font les bons apôtres Se partagent la Terre En s’échangeant les pauvres En remontant mon verre Comme une ruse de sans abri Derrière l’horloge grand-père Qui grince dans la pharmacie Qui radote sa haine Et sa vieille berceuse Aux oreilles en peine Et aux épaves heureuses Sa connerie militaire Et ses bondieuseries Ses idoles et ses prêtres À l’autel de l’économie J’égraine ma mélodie Dans son engrenage Et moissonne la nuit En pelletant ses nuages

credits

released October 6, 2017

Keith Kouna: voix
Vincent Gagnon: claviers, voix
Martien Bélanger: guitare, basse, voix
Jessy Caron: basse, guitare, voix
P-E Beaudoin: batterie, voix

Paroles et musique: Keith Kouna sauf:

- Ding Dang Dong
Musique: Fred Desroches, KK
- Congo
Musique: Fred Desroches, KK
- Pays
Musique: Jessy Caron, P-E Beaudoin, Vincent Gagnon, Martien Bélanger, KK
-Doubidou
Musique: KK, Fred Desroches, Vincent Gagnon, David Gagné
-Madame
Musique: Martien Bélanger

Arrangements: Fred Desroches, Keith Kouna, Vincent Gagnon, Martien Bélanger, Jessy Caron, P-E Beaudoin, David Gagné

Enregistré au Studio 3 par Pierre Girard
Mixage par Pierre Girard
Mastering par Richard Addison
Réalisé par Keith Kouna, Vincent Gagnon et l’apport d’un peu tout le monde
Produit par KK

Master of Pochette: Sam Murdock
Illustration : Marie-Pascale Hardy
Pré-presse et montage : Gab Pelletier
Photo cover: Tristan McKenzie
Photos pochette: mélange maison

license

all rights reserved

tags

about

Keith Kouna Québec City, Québec

contact / help

Contact Keith Kouna

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Keith Kouna recommends:

If you like Keith Kouna, you may also like: